Portail Magazine Forum Annuaire

Montluçon 2010, ce n’est pas fini !

Steve - 1 mars 2010 - Actualités du monde de la carpe - 2 commentaires

Montluçon 2010, c’est fini ?!

Presque, car à l’heure où j’écris ces quelques lignes dans un TGV qui file à travers le pays des Ch’tis, les dernières heures de la grand’messe carpiste battent encore leur plein.

Le voyage aura été des plus épiques et pour faire 1600 km aller-retour en train dans les conditions infernales que l’on a connu aujourd’hui, il fallait être motivé !

Quel bilan pouvons-nous tirer d’un tel évènement, considéré par beaucoup comme le plus grand rassemblement carpiste d’Europe ?

Hé bien comme dans toute chose, il y a à boire et à manger, forcément.

Au niveau de l’affluence je pense que les 15.000 visiteurs attendus auront bel et bien pointé le bout de leur nez, ce qui est déjà un objectif atteint pour les organisateurs. Le public y était, donc.

Ensuite, et tout d’abord, une des très bonnes surprises a été la bonne ambiance qui régnait dans les allées du parc des expositions. De nombreux exposants se mont montrés très disponibles , plein d’enthousiasme et prêts à partager les détails tantôt importantissimes tantôt anecdotiques qui font la magie de la pêche à la carpe.

Les visiteurs étaient également fort enjoués, moi le premier, l’effervescence était bien palpable et un sentiment suintait littéralement de tout ça : la passion ! La passion de la pêche, bien sûr, qui rassemblait tous les visiteurs dans une seule et même église.

Combien n’ai-je vu d’étoiles briller au fond des mirettes que j’ai eu la chance de croiser sur le parc des expositions ? Impossible de les compter et, rien que pour ça, je dis oui ! Du petit garçon émerveillé par tant de nouveaux jouets au papa tout aussi émerveillé pour les mêmes raisons, en passant par le producteur de farines naturelles ou l’inventeur qui veut partager sa trouvaille, un et un seul maître-mot est revenu sans cesse : la passion.

C’est essentiel.

Autre bonne surprise : le nombre d’exposants présents sur le salon. Même si les 19.500 m2 avaient été annoncés, force est de constater que 19.500 m2, c’est grand. On en met du monde là-dedans. Montluçon, c’était donc l’occasion de faire le tour de ce qui se fait de mieux en matière de matériel et d’appâts pour pêcher la carpe. La qualité de certains produits, l’originalité d’autres, les quelques nouveautés constituent également un point positif que nous relèverons tout au long de cette semaine consacrée au forum international de Montluçon.

En gros voilà ce que je retiendrai de très positif de ce week-end !

Mais après les roses arrive toujours le pot, c’est bien connu.

Car oui, Bruno, il faut que je le dise, à toi ainsi qu’à tes camarades du GN Carpe qui organisez la chose, et je profite de cette tribune où tu as un éventuel droit de réponse pour le faire, Montluçon 2010 c’était bien, très bien même, mais je n’ai pas compris une chose : pourquoi tant de redondance ?! Je m’explique. Sur le salon étaient présentés un tas de produits, d’appâts, d’innovations, de plans d’eau qui nous permettent d’aborder la pêche de la carpe sous un angle plus performant/confortable/agréable qu’il y a quelques années à peine. C’est formidable, mais à force de croiser les mêmes produits sur de nombreux stands, l’intérêt va décroissant. Que faisaient implantés au beau milieu de tout ça, sur des surface si grandes, ces supermarchés de la pêche ? Que les producteurs, fabricants, inventeurs, gérants de plans d’eau et autres créateurs y soient, c’est tout à fait « normal », mais crévindju, que faisaient là ces supermarchés de la pêche ?! Combien n’ai-je pas entendu, autour de moi, de carpistes dire à leurs collègues « Si j’avais su, je l’aurais acheté sur le stand de X plutôt que sur celui de Y. » . Flagrante erreur d’appréciation me direz-vous, certes, mais je reste intimement convaincu que le mode « miam » des consommateurs carpistes devrait être freiné pendant la durée de la cérémonie, au profit d’un peu de nouveautés, de stands associatifs par exemple. Que l’aspect commercial y soit, c’est inévitable et ce n’est pas une mauvaise chose en soi, mais les chainons intermédiaires qui ne créent rien et s’enrichissent du travail des autres bof, ce n’est pas trop mon truc.

Par ailleurs, je ne vois en pas l’intérêt de croiser sur des stands de vente des produits découverts 100m en amont sur le stand du fabricant. Enfin si, je le vois, ça fait clairement tourner les affaires de tout le monde, mais si je me cantonne dans mon rôle d’utilisateur, je me sens gavé, comme une oie. Et personne n’aime ça.

Plutôt que d’attribuer des stands énormes à certaines grosses enseignes bien connues (genre celle qui commence par un P. et qui termine par Pêche), délivrer quelques stands plus petits où on aurait pu découvrir de réelles nouveautés ou innovations, c’eût été plus vrai et plus intéressant pour tout le monde. Quitte à n’avoir que 15.000 m2 d’exposition. J’imagine qu’il y a derrière tout cela des raisons logistiques, financières et sans doute humaines qui sont bien légitimes, mais je sais aussi qu’à tout « problème » sa solution. Encore faut-il y voir un problème, évidemment …

Enfin voilà, loin de moi l’idée de terminer sur une note négative, au contraire, dès lors j’aborderai cette réflexion dans un prochain billet afin de ne pas gâcher la fête, et en guise de conclusion à chaud, je dirais que le salon de Montluçon aura été un excellent moyen de s’informer, d’échanger voire de s’équiper, et donc, une très belle occasion de reprendre contact avec la saison qui approche à grand pas !

Nous avons décidé de partager notre petite visite là-bas et d’ainsi prolonger de quelques jours cet évènement, nous vous tiendrons informés cette semaine quand aux stands qui ont retenu toute notre attention.

Au programme :

  • Mardi : nouveautés
  • Mercredi : appâts
  • Jeudi : Top–Flop du salon de Montluçon
  • Vendredi : best-of photo-vidéo

Nous nous excusons d’avance auprès de ceux dont nous ne parlerons pas de façon détaillée, voire pas du tout. Il faut faire des choix, surtout quand on a peu de moyens financiers et humains, et nous ne pouvons dès lors pas parler de tout le monde. Par ailleurs, nous avons donné la parole à ceux qui ont bien voulu la prendre, c’est important de le souligner.

Voilà, nous vous donnons donc rendez-vous tout au long de cette semaine sur notre page Facebook ainsi que sur le blog pour partager tout ça avec vous.

Vous avez aimé ce billet ? Vous pouvez ...

2 réponses jusqu'à présent ...

  1. procarpe.com dit :

    Merci beaucoup pour cet article et surtout pour votre avis qui va à nous aussi nous permettre d’evoluer pour repondre au mieux à vos attentes. Merci aussi d’avoir mis une photo de la gamme Vision Baits.
    En attendant avec plaisir la suite de vos articles, l’équipe PROCARPE.com vous souhaite une bonne journée.

  2. Steve dit :

    Bonjour Procarpe !
    Bonnes et mauvaises impressions, c’est avec plaisir que je relaye tout ça !
    J’avais tourné une vidéo aussi, mais malheureusement inutilisable car le son est trop mauvais.
    Je parlerai tout de même des appâts Vision Baits demain dans le billet dédié, mais brièvement, d’autant que je n’ai pas eu l’occasion de les palper ni de les sentir.
    Bonne soirée à vous aussi et @ bientôt.

© 2006-2018 Karpeace | Mentions légales | Logos et bannières | Powered by e-lLess Création et référencement de site internet